Des articles concernant la gestion du TDAH pour vous accompagner au quotidien

Les Fonctions Exécutives

Qu’appelle-t-on « Fonctions exécutives ou FE » ?

 

Les parents d’un enfant diagnostiqué avec le trouble d’hyperactivité avec déficit de l’attention (TDAH) découvrent fréquemment que leur enfant présente également des problèmes relatifs aux fonctions exécutives. Les compétences associées à ces fonctions sont essentielles pour favoriser l’auto-gestion et aider à définir et à accomplir des objectifs. Parmi ces compétences, on compte la capacité à prioriser, à planifier, à s’organiser, à faire preuve d’initiative, à surveiller sa propre progression et à s’adapter.

Ces compétences permettent à un enfant de s’engager de manière autonome et efficace dans des comportements orientés vers des buts précis, que ce soit pour effectuer ses devoirs ou pour ranger sa chambre. Toutefois, pour les parents, il peut parfois être difficile de saisir pleinement la relation entre le fonctionnement exécutif et le TDAH. Ils peuvent se questionner, par exemple, sur le fait de savoir si tous les enfants atteints de TDAH rencontrent des difficultés liées au fonctionnement exécutif.

La bonne nouvelle qui sera développée ici, c’est que vous pouvez stimulez les fonctions exécutives à la maison en jouant avec votre enfant à des jeux tout simples.

« Le jeu est l’outil le plus puissant de l’enfant pour apprendre. » – Bruno Bettelheim

Nous allons nous pencher sur la mémoire de travail, la flexibilité cognitive et l’inhibition. Ce sont en effet les aspects qui peuvent être le plus impactés lorsqu’il y a un dysfonctionnement exécutif associé au TDAH.

 

L’inhibition : C’est la capacité de résister aux impulsions

L’inhibition est cruciale pour aider votre enfant à résister aux tentations, à réfléchir avant d’agir et à maîtriser son impulsivité. C’est une compétence qui lui permet de s’adapter aux différentes situations.

 🎯 Voici quelques jeux amusants pour travailler l’inhibition à la maison :

« Jacques a dit » : Encouragez votre enfant à suivre des instructions précédées de l’expression « Jacques a dit ». Cela l’aidera à résister aux impulsions (recherchez les règles sur Google si nécessaire).

« Jeu des statues » : Jouez de la musique et demandez à votre enfant de se figer comme une statue dès que la musique s’arrête. Cela développera son contrôle des mouvements impulsifs.

Le jeu des mots interdits ou du « ni oui ni non » : Choisissez quelques mots interdits et annoncez-les à l’enfant au début du jeu. Pendant une conversation, l’enfant doit éviter d’utiliser ces mots. S’il en utilise un, il peut perdre un point ou être « éliminé » du jeu.

La mémoire de travail : C’est la capacité de retenir et d’utiliser l’information pour une tâche donnée. 

La mémoire de travail est cruciale pour retenir des informations en mémoire et les utiliser ultérieurement dans différentes situations.

🧠 Voici des activités pour améliorer la mémoire de travail :

Calcul des réductions ou des totaux lors des achats : Impliquez votre enfant lors des courses pour qu’il exerce sa mémoire mathématique. ¨Privilégiez également tous les jeux qui utilisent les différentes opérations mathématiques.

Jeu de narration en groupe : Jouez à un jeu de narration où chaque participant ajoute à l’histoire en se souvenant de ce qui a été dit précédemment, développant ainsi sa capacité à retenir des informations.

Jeux de mémoire : Jouez à des jeux de mémoire ou tout autre jeu qui encourage à retenir des éléments pour la suite du jeu.

La flexibilité cognitive : C’est la capacité de voir les problèmes sous différents angles

La flexibilité cognitive permet à votre enfant de résoudre des problèmes de manière créative et de s’adapter aux changements.

 💡 Voici des activités pour renforcer la flexibilité cognitive :

Jeu des devinettes : Proposez des énigmes et des problèmes logiques pour encourager votre enfant à trouver différentes approches.

Jeu de rôle : Organisez des sessions de jeu de rôle où il peut endosser différents rôles et perspectives.

Changer les règles des jeux : Permettez des modifications occasionnelles des règles des jeux de société pour l’aider à s’adapter à de nouvelles situations.

 

👪 En plus de ces activités, engagez-vous dans des activités artistiques, visitez la bibliothèque pour encourager la lecture, et discutez régulièrement des émotions et de leur expression variée par différentes personnes. Cela favorisera l’empathie et la compréhension des nuances émotionnelles.

 

En espérant que ces suggestions vous aideront à soutenir le développement cognitif de votre enfant, lui permettant ainsi de relever les défis scolaires avec davantage de ressources et de confiance.

Vous serez peut-être aussi intéressé par … 

Le TDAH au féminin

Le TDAH au féminin

Le TDAH chez les filles : Des symptômes trop souvent négligés   Le trouble du déficit de l'attention avec hyperactivité (TDAH) est souvent associé aux garçons turbulents, mais les filles sont tout aussi susceptibles d'en souffrir. Cependant, elles sont souvent...

Prendre soin de soi

Prendre soin de soi

L'importance de prendre soin de soi en tant que parent. Dans notre société, l'hyperactivité est survalorisée : il faut aller vite, jongler avec de multiples casquettes et en faire toujours plus. Demander de l'aide est devenu un aveu de faiblesse. Quand on vit avec le...

Obtenir un diagnostic

Obtenir un diagnostic

Un vrai parcours du combattant !   Quand certains signes nous alertent ou alertent l'école, commence une longue traversée du désert. Nous nous sentons seuls et déboussolés. Nous avons quelques vagues idées d'un potentiel TDAH et on nous a certainement déjà mis en...

TDAH et Anxiété : Un duo complexe

TDAH et Anxiété : Un duo complexe

Dans le monde complexe des enfants atteints de TDAH, l'anxiété tisse une toile délicate, faite de nuances subtiles et de manifestations diverses. C'est une compagne souvent méconnue, dissimulée derrière les comportements typiques du TDAH, rendant sa reconnaissance et...