Des articles concernant la gestion du TDAH pour vous accompagner au quotidien

Le trouble sensoriel

 Le trouble du traitement sensoriel chez l’enfant TDAH

 

On le décrit comme une interprétation incorrecte ou altérée des signaux ou des messages provenant du système nerveux, ce qui reflète l’idée que les informations sensorielles ne sont pas correctement interprétées par le cerveau.

Dans le cadre du TDAH, c’est une condition neurologique qui interfère avec la capacité du corps à interpréter les messages sensoriels du cerveau et à convertir ces messages en réponses motrices et comportementales appropriées : c’est souvent trop, ou trop peu, ce qui conduit à l’hyperactivité ou l’hypoactivité.

Nombreuses sont les personnes vivant avec un TDAH qui ressentent une surcharge sensorielle dans diverses situations sociales – c’est-à-dire se sentir submergé par des bruits distrayants, des espaces bondés ou des odeurs fortes au point que ces sensations perturbent et submergent la vie quotidienne, pouvant mener à la saturation voire à la phobie sociale.

Le Trouble du Traitement Sensoriel peut rendre difficile la filtration des informations sensorielles non importantes, comme le bruit de fond d’un couloir d’école animé au point que les enfants peuvent se sentir dépassés et surstimulés. Ou le TTS peut rendre difficile la réception d’informations sensorielles importantes ; par exemple, un enfant qui trébuche pourrait ne pas réagir assez rapidement pour atténuer sa chute. De plus, le TTS peut rendre difficile l’identification de la source de la douleur corporelle ou l’évaluation de la pression appropriée à utiliser lors de l’écriture avec un crayon. Le TTS peut amener les enfants à ressentir que leur corps est peu coopératif, qu’ils déçoivent toujours les autres et qu’ils sont des échecs.

 

Quels sont les symptômes du Trouble du Traitement Sensoriel chez les enfants ?

Ces émotions peuvent se manifester sous forme d’anxiété ou de crises de colère- toutes des réactions qui peuvent amplifier avec celle du TDAH. Cependant, si votre enfant s’agite de manière constante dans le même environnement bruyant ou malodorant, s’il réagit de manière excessive à de la nourriture spécifique, s’il est gêné par des étiquettes qui le grattent dans ses vêtements, ou s’il a du mal à comprendre comment orienter son corps pour s’habiller, il pourrait être confronté au TTS.

D’autres enfants atteints du TTS recherchent des activités qui stimuleront leurs sens. Cela pourrait impliquer de descendre une pente en vélo trop rapidement ou de faire des acrobaties sur les barres de singe – des actes téméraires qui pourraient aussi ressembler beaucoup à l’hyperactivité du TDAH. Une autre difficulté réside dans la mauvaise discrimination des sensations. L’eau est-elle chaude ou froide ? Est-ce le bon bouton ? Le steak a-t-il été suffisamment mâché avant d’être avalé ? Ces enfants peuvent avoir des défis liés au traitement sensoriel, et non uniquement des problèmes d’attention.

 

Voici quelques items qui pourraient dont l’intensité et la fréquence pourraient vous mettre la puce à l’oreille :

 

Je dois acheter des vêtements sans étiquette et non irritants pour mon enfant – plus amples, c’est encore mieux.

Mon enfant se plaint d’être pieds nus dans le sable à la plage.

Mon enfant est dérangé par tout ce qui est gluant ou collant sur ses doigts, comme la peinture.

Mon enfant préfère faire un tour à la fête foraine, comme le manège, encore et encore.

Mon enfant n’aime pas manger à la cantine de l’école et se plaint d’être dégoûté. Manger à l’extérieur le rend nerveux.

Mon enfant a des haut-le-cœur en essayant d’avaler un cachet. Il préfère les antibiotiques liquides et les vitamines à mâcher.

Mon enfant recrache des aliments comme les petits pois cuits ou les morceaux de banane s’ils sont même légèrement mous.

Mon enfant a du mal à attacher les boutons et à nouer les lacets, et préfère porter des articles « plus faciles » comme des sweat-shirts à fermeture éclair et des baskets à velcro.

Je dois utiliser une lessive non parfumée. Laver les draps de mon enfant avec n’importe quel parfum entraîne une crise.

Le moment du bain peut être difficile. Mon enfant déteste être aspergé d’eau et se faire peigner les cheveux avant le coucher, ce qui entraîne des crises de colère.

La journée des photos scolaires ramène mon enfant à la maison en larmes chaque année. Les flashs de l’appareil photo leur font mal aux yeux sensibles.

Mon enfant a un mauvais équilibre et une mauvaise coordination, et a tendance à trébucher sur ses propres pieds. Suivre les autres enfants dans des jeux comme sauter à la corde et grimper aux arbres peut être difficile.

Les orages terrifient mon enfant. Les forts grondements et les craquements les envoient se blottir sous les couvertures.

Mon enfant refuse de se changer pour le cours de gymnastique, en disant que les vestiaires sentent trop mauvais.

Quelle attitude adopter face à cette hypersensibilité ?

Faire face au Trouble du Traitement Sensoriel (TTS) peut être complexe, mais il existe plusieurs attitudes parentales et conseils qui peuvent aider à soutenir un enfant atteint de TTS :

  1. Patience, compréhension et empathie : Reconnaître que les réactions de votre enfant ne sont pas intentionnelles, mais plutôt liées à la manière dont leur système nerveux traite les stimuli. Soyez patient et compréhensif face à leurs réactions.
  2. Observation attentive : Apprenez à repérer les situations ou les déclencheurs qui provoquent des réactions sensorielles négatives chez votre enfant. Cela vous aidera à anticiper et à minimiser les situations problématiques.
  3. Communication ouverte : Encouragez votre enfant à exprimer ce qu’il ressent et comment il perçoit son environnement. Créez un espace où il peut se sentir en sécurité pour partager ses émotions et préoccupations.
  4. Aménagement de l’environnement : Ajustez l’environnement de votre enfant pour minimiser les stimuli perturbateurs. Cela peut inclure des vêtements confortables, des espaces calmes et des outils sensoriels comme des objets à manipuler.
  5. Stratégies de gestion : Identifiez des stratégies qui aident votre enfant à faire face aux situations difficiles. Cela pourrait inclure des techniques de relaxation, des activités de régulation sensorielle ou des méthodes de communication alternatives.
  6. Thérapie et soutien professionnel : Consultez un ergothérapeute spécialisé dans le traitement sensoriel. Ils peuvent fournir des techniques et des exercices pour aider votre enfant à gérer ses réactions et à développer des compétences de régulation.
  7. Renforcement positif : Célébrez les petites victoires et les progrès de votre enfant. Cela renforce sa confiance en lui et encourage des comportements positifs.
  8. Encouragement de l’autonomie : Encouragez votre enfant à prendre des décisions sur ce qui l’aide à se sentir mieux dans différentes situations. Cela les responsabilisera et favorisera leur autonomie à se faire se respecter et se faire du bien.

En intégrant nos trois approches parentales préférées, vous pouvez cultiver une attitude bienveillante et apaisante envers votre enfant, offrant ainsi un soutien précieux.

Vous serez peut-être aussi intéressé par … 

Le TDAH au féminin

Le TDAH au féminin

Le TDAH chez les filles : Des symptômes trop souvent négligés   Le trouble du déficit de l'attention avec hyperactivité (TDAH) est souvent associé aux garçons turbulents, mais les filles sont tout aussi susceptibles d'en souffrir. Cependant, elles sont souvent...

Prendre soin de soi

Prendre soin de soi

L'importance de prendre soin de soi en tant que parent. Dans notre société, l'hyperactivité est survalorisée : il faut aller vite, jongler avec de multiples casquettes et en faire toujours plus. Demander de l'aide est devenu un aveu de faiblesse. Quand on vit avec le...

Obtenir un diagnostic

Obtenir un diagnostic

Un vrai parcours du combattant !   Quand certains signes nous alertent ou alertent l'école, commence une longue traversée du désert. Nous nous sentons seuls et déboussolés. Nous avons quelques vagues idées d'un potentiel TDAH et on nous a certainement déjà mis en...

TDAH et Anxiété : Un duo complexe

TDAH et Anxiété : Un duo complexe

Dans le monde complexe des enfants atteints de TDAH, l'anxiété tisse une toile délicate, faite de nuances subtiles et de manifestations diverses. C'est une compagne souvent méconnue, dissimulée derrière les comportements typiques du TDAH, rendant sa reconnaissance et...